Pour acheter moins cher, comparez !

Vous avez choisi de comparer :

1 annonce référencée à titre payant
Triez vos résultats par :
  • Classer par popularité
  • Classer par prix
  • Classer par prix + livraison
  • Garantie
  • Disponibilité du produit
Publicité
1 avis déposé
leguide.com
Suis-je masochiste ?
Posté le 17-11-2011
par kingsraconteur
Point(s) positif(s): Histoire captivante
Graphismes et sons bluffants
Un sentiment d’appréhension
Point(s) négatif(s): Les contrôles réagissent parfois bizarrement
Un jeu sur lequel il faut passer du temps
Tr

On retrouve un peu de l'atmosphère de King's Field quand se promène dans cet univers magnifiquement réalisé. Je reconnais que j'étais assez fier d'avoir réussi à rester en vie durant tout le didacticiel jusqu'à ce que je rencontre ce gros plein de soupe qu'on appelle le Vanguard qui a pris un grand plaisir à m'écraser avec sa massue géante.

On choisi une classe de personnages parmi celles proposées (barbares, mages, nobles, etc..). J'ai opté pour le voleur avec sa dague et son carquois presque vide.

C'était la première fois que je me faisais réduire en bouille et surement pas la dernière. Oui, vous allez mourir encore et encore. Contrairement à Dark Souls, quand on meurt, on est envoyé dans une sorte de limbes appelés le Nexus. Oh, et on perd aussi une bonne partie de ses points de combat, pour faciliter les choses ainsi que les âmes qu'on avait collectées. Les âmes sont la monnaie d'échange dans ce jeu. Le seul moyen de les récupérer, c'est de vaincre le grand méchant démon qui a pris possession de votre âme.

Dans le Nexus, on peut discuter avec des PNJ, se débarrasser de son excès de bagage et acheter des améliorations d'armes, du matériel médical et tout. On peut monter des niveaux, mais uniquement en réalisant des tâches colossales ce qui est vraiment fatigant.

Les premiers ennemis, c'est du gâteau, mais on ne tarde pas à se retrouver submergé et dépassé. Il y a un chevalier en particulier qui a les yeux rouges. Il semble prendre un malin plaisir à m'empaler. Il faut aussi faire attention aux nombreux pièges allant des pierres qui vous roulent dessus aux dragons cracheurs de feu qui raffolent de grillades d'aventuriers téméraires.

On choisit le personnage à attaquer avec la manette. Un jour, alors que je me mettais en position pour assener un coup à une brute lorsque ma cible s'est déverrouillée et est passée à un autre ennemi. Résultat, je me suis fait embrocher tandis que je gesticulais bêtement dans les airs. Étrangement, ça contribue au charme du jeu. On apprend à s'adapter, on est ravi de voir trébucher le géant et on est d'autant plus content qu'on sait qu'on aura plus à l'affronter.

il y a un mode en ligne, mais je n'en ai pas encore fait le tour. Pour être franc, je n'ai pas envie d'être assailli par des aventuriers hostiles, je préfère l'approche coopérative. Toutefois, c'est mon avis et le mode en ligne est très prisé par la communauté.

En somme, c'est un jeu difficile, mais gratifiant... et frustrant en même temps. Il n'est pas aussi bien que le deuxième volet, mais ce n'est pas supposé être le cas, n'est-ce pas ? Je vous le recommande pour des heures de jeu.

Note : 20 / 20
Je recommande l'achat de ce produit

Ecrire un avis

Identifiant : E-mail :
(Votre email n'apparaîtra pas sur le site)
Points positifs :
Points négatifs :
Commentaire :
(30 mots minimum)
Votre note : Recommandez-vous d'acheter ce produit : Oui Non
Merci de recopier le code de sécurité dans l'image :
Publicité